Hervé Bauduin, président de l’UIMM Lorraine et Pierre Mutzenhardt, président de l’UL dans le cadre de la signature d’un partenariat

Accueil » Hervé Bauduin, président de l’UIMM Lorraine et Pierre Mutzenhardt, président de l’UL dans le cadre de la signature d’un partenariat

Mardi 9 juin 2020, l’UIMM Lorraine et l’Université de Lorraine ont signé une convention de partenariat abordant les champs de la formation, de l’orientation, l’insertion professionnelle, l’innovation et la culture scientifique, technique et industrielle. L’occasion pour Factuel d’aller à la rencontre des deux présidents pour une interview croisée.

  1. Quels sont les enjeux de la signature de ce partenariat ?

H.B : C’est un jour important pour l’Université Lorraine, pour l’UIMM Lorraine et pour nos territoires. Depuis toujours l’université a été, entres autres, le berceau de l’enseignement qualitatif. Depuis toujours, dans l’ère moderne, l’industrie a été le plus important employeur direct et indirect des meilleures compétences.

P.M : L’enjeu principal de ce partenariat est de pouvoir montrer que deux acteurs majeurs de la vie économique du territoire parlent d’une même voix pour le développement des entreprises sur des thématiques de formation, d’innovation et de culture scientifique, technique et industrielle. Il permettra également la mise place d’actions concrètes pour fluidifier les relations entre nos deux structures et développer de nouveaux projets.

  1. Par quelles mesures concrètes se traduit-il ?

H.B : Ancrer l’université dans le réel avec une action directe sur l’emploi par le biais de la formation notamment, ancrer l’industrie dans la recherche de la compétence professionnelle avec une vision ouverte sur le monde de l’enseignement, nous ne pouvions que nous rejoindre.

Parmi les mesures concrètes citons les possibilités d’ouvrir de nouvelles formations en alternance en licence Pro, Master et diplôme d’ingénieur, la mise en place de passerelles pour des poursuite de formation, la sensibilisation des décrocheurs de l’UL aux besoins en compétences de l’UIMM Lorraine, des démarches d’innovation et de transfert de technologies dans les entreprises industrielles de la métallurgie Lorraine …Certes cela fait plusieurs années que nous construisons ce moment mais c’est aujourd’hui que nous pérennisons nos efforts en signant ce « contrat », ce partenariat, pour 5 ans.

P.M : De nombreuses mesures sont signifiées à travers cette signature. Nous pouvons citer le renforcement des liens en particulier sur l’apprentissage, l’animation conjointe de la communauté thématique « Industrie du Futur » et la participation commune à des actions de promotion destinées à des élèves de lycées et des étudiants. Nous pouvons également évoquer la mise en place d’expérimentations pour développer les compétences des Ressources Humaines des entreprises comme c’est le cas pour l’initiative du C2IME, financé par le Conseil Régional et qui a associé l’UIMM et l’UL dès sa phase de conception. Enfin il est important de noter notre volonté de mise en relation d’étudiants décrocheurs avec l’UIMM pour les guider vers des formations professionnelles plus adaptées à leurs aspirations.

  1. Pourquoi est-il important pour le territoire que l’université et la branche professionnelle contractualisent ce type de partenariat ?

H.B : C’est notre conseil d’administration qui est à l’œuvre et qui donne les moyens à l’UIMM Lorraine d’être le partenaire de notre Université. Sa volonté est à la fois d’ouvrir d’avantage le monde industriel Lorrain mais aussi de créer un climat de confiance permettant une alliance gagnante-gagnante. Qu’il en soit ici remercié.

Un dernier mot il n’y a plus beaucoup de structures qui portent accolées à leur nom le titre « LORRAINE », encore quelque chose qui nous rassemble, et puis même si le passé est le passé je ne suis pas sûr que Lorraine ne fasse pas encore partie du futur.

P.M : La Lorraine est riche de ses PME industrielles qui ont besoin de compétences pour améliorer leur compétitivité et l’UL dispense des formations qui répondent à ces besoins. Il y a également une nécessité de mieux communiquer vers les entreprises le potentiel en matière d’innovation des laboratoires de recherche de l’UL. Ce partenariat permettra donc de mieux lier la formation, la recherche et le monde socio-économique. La participation de l’UIMM au concours « Ma thèse en 180 secondes » est d’ailleurs une illustration de ce lien nécessaire à construire et développer sur le territoire.

Source :  http://factuel.univ-lorraine.fr/node/14475